Marche pour la paix à Kinshasa

Des dizaines de milliers de catholiques ont manifesté pacifiquement à Kinshasa contre la guerre qui oppose depuis mai l’armée aux rebelles dans la province du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo.

Les marcheurs ont observé une minute de silence.

La “marche de l’espérance” le 1août 2012 à Kinshasa en RDC.

Ils se déplaçaient par groupes, avec des bibles et des chapelets, et en priant et chantant.

En début d’après-midi, ils étaient au moins 100.000 à avoir rejoint les différents points de chute, selon l’abbé Léonard Santedi, secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo, qui est à l’initiative de ette “marche de l’espérance pour la paix”.

Sur les pancartes, un message revenait souvent: “Non à la balkanisation de la RDC”.

Kinshasa, le 1er août 2012.

Une référence aux mutins du M23, issus de l’ex-rébellion congolaise du Congrès national pour la défense du peuple, et soutenus par le Rwanda voisin selon l’ONU et des ONG -une accusation que réfute Kigali.

“Je n’ai qu’une seule terre, je n’ai qu’un seul pays, la République démocratique du Congo”, a déclaré un manifestant au micro de la BBC.

“Je ne veux pas voir mes frères souffrir, mourir. J’espère que la communauté internationale et tout ceux qui sont là pour le maintien de paix pourront lutter contre cette guerre d’agression”, a expliqué un autre chrétien.

Des marches ont également eu lieu dans le reste du pays, notamment à Bukavu, capitale du Sud-Kivu, selon l’abbé Santedi.

 

Deixe uma resposta

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s